Publications de l'IHCE

Adhérer à l'IHCE

Essais Européens

 

Introduction


L’Institut d’Histoire Culturelle Européenne–Bronisław Geremek a été fondé en 2011 au château de Lunéville pour être à la fois une université populaire ouverte aux questionnements de la société locale et régionale et un centre international d’échanges dans lequel des chercheurs et des professionnels de la culture réfléchissent ensemble à la dimension européenne de leur travail. Il organise des conférences hebdomadaires, des colloques internationaux, des résidences de chercheurs et s’inscrit dans l’action globale qui fait du château de Lunéville un lieu où l’esprit des Lumières s’est adapté aux exigences contemporaines de la démocratie. La publication des «Essais Européens» reflète une partie de cette activité et donne la parole aux personnalités actives dans la vie de l’Institut.

 

 

Gastronomie et histoire culturelle


L’auteur, Denis Saillard est un spécialiste de l’histoire culturelle.

Il a fait des discours et des représentations des pratiques alimentaires une source privilégiée permettant de comprendre la construction et la déconstruction des identités, ou plutôt des identifications collectives nationales, régionales, européennes ou autres.

Ce petit livre, précis, accessible et rigoureux est une forme de synthèse de toute la réflexion la plus novatrice sur notre goût et sur le goût des Autres.


Contribution à la réflexion historique sur le travail militaire à l'époque contemporaine




Le deuxième Essai Européen a été ccordonné par Stéphane Leroy, avec les contributions d'Aziza Doudou, Paul Lenormand et Géraud Létang.

Le 24 août 1914 mourait dans le village belge de Rossignol Ernest Psichari, fils d'un écrivain grec et petit-fils d'Ernest Renan. Il avait publié l'année précédente son Appel des armes où il expliquait le sens de sa vocation militaire. La réflexion menée ici s'appuie sur le métier de soldat et démontre bien que l'histoire de quelques métiers que ce soit est avant tout l'histoire de la société. La grande guerre n'échappe donc pas au champ de l'histoire culturelle. On voit ici l'histoire du travail et son processus de transformation. Ce petit livre aborde une question originale avec rigueur, mais il reste très accessible