Jean-Sébastien NOËL


PhD histoire contemporaine

Centre de Recherches sur les Cultures et Littératures Européennes

CERCLE – EA 4372, Université de Lorraine
 


 

Jean-Sébastien Noël



Chargé de cours et de TD à l’Université de Nancy, chargé de TD à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, enseignant titulaire d’histoire et de géographie au Lycée Charles Hermite de Dieuze, Jean-Sébastien Noël a soutenu, sous la direction du Pr. Didier Francfort, sa thèse en histoire contemporaine, intitulée « Le silence s’essouffle » : Les expressions de la mort, du deuil et de la mémoire chez les compositeurs de cultures juives ashkénazes (Europe Centrale, Orientale, États-Unis), 1880-1980. Le jury, composé de Jean El-Gammal (Université Nancy 2), Philippe Gumplowicz (Université de Bourgogne), Pascal Ory (Paris I Panthéon-Sorbonne), Freddy Raphaël (Université de Strasbourg) et présidé par Annette Wieviorka (Paris I Panthéon-Sorbonne - CNRS) lui a attribué la mention « très honorable avec félicitations du jury à l’unanimité ». Il en prépare actuellement la publication.
 
Lauréat pour l’année 2009-2010 de la bourse Histoire de l’antisémitisme et de la Shoah, octroyée par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, ainsi que d’une aide à la mobilité de la même Fondation, il a notamment travaillé dans les fonds d’archives à New York (Jewish Theological Seminary et Center for Jewish History – YIVO).
Ses recherches portent sur la manière dont les sources musicales permettent de mieux comprendre l’histoire de la mort et du deuil, ainsi que les phénomènes mémoriaux, notamment dans les cultures ashkénazes. Plus largement, il s’intéresse aux sociabilités chez les compositeurs contemporains et d’avant-garde comme aux pratiques culturelles radicales (Etats-Unis, Europe).
 
Président de l’Institut d’Histoire Culturelle Européenne – Bronisław Geremek (IHCE-BG), il est également le secrétaire général du comité d’organisation du symposium annuel de l’International Society for Cultural History (ISCH) – Lunéville, 2-5 juillet 2012. Jean-Sébastien Noël est également membre fondateur de l’International Society for Cultural History.
 
Jean-Sébastien Noël est membre titulaire du Centre de Recherches sur les Cultures et Littératures Européennes (CERCLE) EA 4372 – Nancy Université.



 

Éléments de bibliographie :
 

  • « Klezmer revivalisms to the Test of Real or Supposed Cultural Borders: the Stakes of Memory and Objects of Misunderstanding », in Alina Stoica, Didier Francfort, Judit Csoba Simonne, ed., Cultural Frontiers of Europe, Eurolimes, Journal of the Institute for European Studies, Vol. 9., Oradea University Press, 2010.
  • « Non Consumiamo Marx (1969) de Luigi Nono : graffitis et manifeste musical ». in Christian Delporte, Denis Maréchal, Caroline Moine et Isabelle Veyrat-Masson, dir., Images et sons de mai 68 (1968-2008), Nouveau Monde, Paris, 2011, 500 p. « L'Europe centrale et orientale est-elle un espace pertinent pour les compositeurs juifs contemporains ? », in Paul Gradvohl, dir., L’Europe médiane au XXème siècle. Fractures, décompositions – recompositions – surcompositions, Prague, CEFRES, 2011, 285 p.